Si vous comptez investir dans l’achat d’un patrimoine immobilier, un emprunt auprès d’une banque peut s’avérer nécessaire. Actuellement, les taux d’emprunt restent bon marché. Car même s’il y a eu une légère remontée durant l’été, ils sont restés assez stables. Avec une moyenne de 2,19 % au mois de septembre, contre 2,17 % en août. Toutefois, pour éviter de faire le tour des banques, il est plus pratique de passer par un courtier. Voici trois critères à prendre en compte pour choisir votre intermédiaire.

Courtiers homologués

En premier lieu, il est important de vérifier que le courtier est bien inscrit à l’ORIAS, le registre unique des intermédiaires en Assurance, Banques et Finances. Cet organisme s’assure que le courtier respecte certaines conditions pour exercer (honorabilité, compétences, responsabilité professionnelle,…), et bénéficie d’une garantie professionnelle.

Vérifiez également s’il est inscrit au registre du commerce et à l’AFIB (Association Française des Intermédiaires Bancaires). Ainsi, si ces conditions sont remplies, vous aurez des garanties quant à la qualité des services et au sérieux du courtier.

Comparez plusieurs courtiers

Désormais, le recours à l’emprunt pour la réalisation de projets immobiliers à l’exemple d’un investissement en Lmnp  est devenu une pratique plus que courante. Pour cela, certains emprunteurs décide de faire appel à un courtier en crédit immobilier mais, comment savoir si celui choisit est le bon.

Il est conseillé de faire jouer la concurrence pour choisir la meilleure offre. N’hésitez pas à comparer les taux de crédits, en vous rendant dans une agence. Ou bien, en utilisant les outils de simulation en ligne de crédit immobilier. (tel celui sur ce site) Le simulateur vous permet de vous faire une première idée du taux que vous pourriez obtenir.

En général, les courtiers facturent 1 % du montant total de votre emprunt, pour les frais de leur prestation. Cependant, certains sont gratuits parce qu’ils sont rémunérés par les banques. Mais pour vous assurez que l’offre est assez avantageuse à votre goût, demandez d’autres détails comme les frais de dossier, les frais de remboursement anticipé, ou comment se déroule son accompagnement,…

Les partenaires bancaires

Une autre façon de vous assurer de la qualité de votre courtier, est de lui demander qui sont ses partenaires bancaires. Ou encore le nombre de conventions, qu’il a signées avec des établissements financiers. Il est conseillé de s’adresser à un courtier qui de nombreux partenaires dans le secteur financier, que ce soit au niveau local ou régional. De cette façon, il aura davantage de chance pour trouver un crédit qui sera adapté au budget et au profil de son client. D’ailleurs, n’oubliez pas de demander aussi ses références (nombre de clients satisfaits).