Peu informées sur les procédures d’indemnisation, certaines victimes d’accident de la route arrivent à peine à obtenir un dédommagement. Pour éviter cela, ci-après tout ce qu’il faut savoir sur les demandes d’indemnisation.

Les étapes à suivre après l’accident

Avant toute chose, il est à noter qu’en cas d’accident de la route, toutes les victimes, sauf le conducteur fautif, peuvent prétendre à une indemnisation. Pour revenir au principal sujet de cet article, il y a quelques étapes à suivre après un accident où il y a eu dommage corporel. Afin de se faire indemniser, la personne ayant subi un préjudice corporel doit avant tout déclarer son accident. Elle doit informer son assureur par lettre recommandée. En même temps, elle doit aviser les organismes sociaux (sécurité sociale, mutuelle…) et son employeur. En bref, cette déclaration devra comprendre l’identification de la victime, le nom de l’hôpital où elle a été admise après l’accident et enfin, la description du sinistre (date, lieu, circonstance, coordonnés des témoins…). Après, il convient de faire établir un CMI ou certificat médical initial. Le médecin ayant fait la constatation y précise la nature des blessures, leurs suites logiques et le temps approximatif d’immobilisation.

La prochaine étape est la constitution d’un dossier de demande d’indemnisation. En plus de remplir les formulaires prévus à cet effet, le plus important est d’y adjoindre un journal de bord de l’accident. On y liste tous les changements après le sinistre : gestes devenus difficiles, actions qui prennent du temps alors que ce n’était pas le cas avant, tâches devenues impossibles, mouvements douloureux… Tout aussi important, on y note les périodes d’hospitalisation, les interventions chirurgicales, les passages en centre de rééducation, etc. Une fois le dossier constitué et envoyé, il convient de préparer l’expertise médicale. C’est l’assureur ou le tribunal qui va désigner le médecin expert qui fera le constat. C’est sur la base du rapport médical que l’assureur en question proposera une offre d’indemnisation. À ce stade, deux solutions s’offrent à la victime : accepter l’offre ou entamer les négociations.

Comment obtenir la meilleure indemnisation ?

Dans la plupart des cas, l’offre d’indemnisation de l’assureur ne satisfait pas. Pourtant, il arrive que la personne victime d’un accident de la route ne trouve pas d’autres solutions que de l’accepter. Toutefois, il est possible de faire recours, mais il faut faire attention. En cas de désaccord avec la compagnie d’assurances, il est primordial d’avoir des arguments solides. Pour avoir toutes les chances de son côté, mieux vaut faire appel à une agence spécialisée dans la gestion de sinistres corporels. Ainsi, on bénéficiera de l’expertise, des conseils et de l’accompagnement d’un expert expérimenté. Sa mission est d’obtenir la meilleure indemnisation pour son client.

Pour conclure, il est à remarquer qu’il y a un moyen facile de savoir si l’indemnité proposée par l’assureur est convenable ou non. Il suffit de la comparer avec une estimation indicative obtenue à l’aide d’un simulateur. Pour cela, il n’y a qu’à utiliser un barème d’indemnisation en ligne proposé sur la page d’accueil des agences de gestion de sinistres. En général, c’est gratuit.