Le prêt à taux zéro ou PTZ à 0 % est une avance sans intérêts visant à financer l’achat d’une résidence principale. L’État l’a mis en place afin d’augmenter le nombre des ménages propriétaires de leur logement principal. Pour cette année 2017, les primo-accédants bénéficient toujours de ses nombreux avantages que cela soit dans l’ancien ou dans le neuf. Pour bénéficier de ce dispositif d’aide à l’accession, découvrez ci-dessous les conditions d’attributions et les modalités.

Le PTZ, destiné aux primo-accédants

En général, le prêt à taux zéro est réservé aux personnes physiques c’est-à-dire aux particuliers. Ils ne doivent pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux années précédant la demande de prêt. Cependant, cette règle n’est pas revendiquée si l’emprunteur ou l’une des personnes occupants le logement dispose d’une carte d’invalidité, notamment une incapacité d’effectuer une activité professionnelle. Il en est de même pour ceux ont subi de problèmes graves par rapport à la résidence principale précédente comme une catastrophe naturelle ou autres. Tous ces individus sont éligibles à ce dispositif d’aide.

Les conditions de ressources

Obtenir le prêt à taux zéro est souvent soumis à une condition de ressources. Le montant total des ressources de l’emprunteur doit être inférieur au plafond de ressources PTZ. En général, ces plafonds sont surtout maintenus afin que les ménages ayant des revenus modestes et moyens puissent en profiter. Dans ce cas, un célibataire ayant un revenu mensuel jusqu’à 3 300 euros peut bénéficier du PTZ. Pour un couple avec deux enfants en zone A, il doit toucher un revenu mensuel d’environ 6 600 euros. Toutes personnes aux revenus supérieurs seront donc exclues du PTZ. Ce sont également les revenus du ménage qui réguleront la durée de remboursement du prêt. Toutefois, il est primordial de prendre en considération les autres prêts si vous avez effectué plusieurs crédits auparavant. Cela vous permettra d’avoir une idée de votre taux d’endettement. Cela est nécessaire pour savoir si vous aurez besoin d’un rachat de crédit. Si c’est votre cas, il est indispensable de réaliser une simulation rachat de credit immobilier.

Financer l’achat d’un bien neuf ou ancien

Comme affirmé précédemment, le PTZ est destiné à l’achat d’une résidence principale dans le neuf ou bien dans l’ancien avec travaux correspondant aux normes d’un logement neuf. Si vous optez pour l’achat d’une résidence neuve, le prêt à taux zéro est en mesure de financer la construction du logement à savoir le contrat de construction ou encore les achats sur plans et aussi l’acquisition du terrain pour bâtir le logement. Il peut également subventionner l’achat d’un logement neuf déjà achevé. Il en est de même pour l’acquisition d’un logement en vue de sa première occupation suite à aux travaux contribuant à la production d’un immeuble neuf. Concernant l’acquisition d’un logement dans l’ancien, le PTZ subventionnera son achat à condition de réaliser de travaux de rénovation importants. Ces derniers devront avoir pour objectif de créer des surfaces habitables, d’ajouter une touche de modernisation et des travaux pour réaliser des économies d’énergie.