Le livret A fait partie des produits d’épargne appréciés des contribuables souhaitant conserver leurs économies. Il a été créé par Benjamin De lessert dans le but de remédier la crise financière causée par les guerres napoléoniennes. Ce placement attire plusieurs particuliers de par ses nombreux avantages et sa simplicité. Il est accessible à tout le monde et est proposé par tous les établissements bancaires sur le territoire français. Toutefois, il est fondamental de bien s’informer avant d’ouvrir un compte livret A.

Les informations à retenir lors de l’ouverture d’un livret A

Comme énoncé ci-dessus, tout le monde peut ouvrir un livret A. Cependant, une même personne ne doit détenir qu’un seul livret A selon les conditions de ce produit d’épargne. Les épargnants commettant une fraude lors de l’ouverture du compte risquent d’être pénalisés. Ils seront contraints de payer une amende fiscale de 2 % des sommes inscrites sur le produit. Pour ouvrir un compte, il est préférable de se renseigner auprès de votre banquier. Celui-ci vous met au courant les dossiers à fournir. Il y a, par exemple, une copie de votre pièce d’identité ou de votre certificat de résidence. Pour les mineurs, ils devront présenter leur acte de naissance et leur livret de famille. Une fois le compte est ouvert, vous pouvez effectuer un versement. Le montant du livret A est plafonné à 22 950 € et 76 500 € pour les associations. Lors que ce seuil est atteint, votre compte ne pourra plus être alimenté. Cependant, il continuera de générer des intérêts. En outre, vous pouvez demander une carte bancaire utilisable auprès de votre établissement bancaire.

Le transfert d’un livret A

Le transfert d’un livret A passe par plusieurs étapes qui sont méconnues par la plupart des particuliers. En premier lieu, il est nécessaire de fermer le livret A dans la première banque. L’établissement accordera à l’épargnant le solde de son compte et les intérêts acquis. Dans la plupart des cas, ces opérations demandent beaucoup de temps. Deuxièmement, l’épargnant peut ouvrir un nouveau livret A dans un autre établissement bancaire. Cela ne pourra pas se faire qu’après la réception du virement des avoirs et des dossiers. Sachez que vous ne payez aucun frais lors de l’ouverture ou de clôture d’un livret A.

Le livret A et ses avantages

Le livret A accorde aux épargnants plusieurs avantages. Son premier atout est qu’il génère des intérêts défiscalisés de 0,75 %. En second lieu, chaque membre peut effectuer à tout moment des dépôts et des retraits. Sachez que le montant minimal du versement est fixé à 10 € sauf à la Banque Postale qui est de 1,5 €.

Quelques conseils pour rentabiliser un livret A

Il est possible de rentabiliser votre livret A. Pour y arriver, il est préférable d’effectuer le versement avant le 16 du mois. Pour cause, les intérêts sont calculés par quinzaine. Pour une régularisation assurée, certains établissements proposent des versements automatiques gratuits, et ce, à des dates précises. Pour les retraits, ceux-ci doivent de préférence être réalisés au cours de la seconde quinzaine du mois.