Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance risques politiques

Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance risques politiques

L’internalisation du commerce peut être bénéfique et vitale pour l’entrepreneur. Il se peut, en effet, que des crises économiques et politiques viennent chambouler les activités de l’entreprise, engendrant ainsi des pertes financières conséquentes. C’est pour se prémunir contre ces risques qu’il est important que l’investisseur souscrive une assurance risque politique.

Que couvre l’assurance risques politiques ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de définir ce que signifient réellement les risques politiques assurances. Il s’agit d’un contrat d’assurance qui permet de protéger les entreprises qui investissent ou qui effectuent des opérations à l’étranger (qu’il s’agisse de contrats internationaux d’exportation ou d’importation). Comme on le sait tous, faire des affaires à l’international peut représenter d’énormes risques pour l’investisseur. Les événements politiques et économiques qui surviennent à l’étranger peuvent énormément affecter l’entreprise et mettre en péril son activité. Il peut s’agir d’une inconvertibilité de devises, d’une révolution ou encore d’une guerre. D’où l’importance de prendre les mesures nécessaires en souscrivant une assurance risques politiques.

L’assurance risques politiques couvre tous les types de risques, que ce soit d’ordre commercial, politique ou économique. La partie commerciale comprend généralement le non-paiement des factures, la confiscation des investissements, la rupture de contrat, l’annulation de la licence d’importation ou d’exportation et bien d’autres. Au niveau de la politique, les risques encourus sont surtout les troubles civils (émeutes, pillages…), les coups d’Etat, le terrorisme, les changements de monnaies et douaniers, etc. Les difficultés économiques, quant à elles, concernent les pénuries de devises et l’impossibilité de transfert d’argent. L’assurance risques politiques couvre donc les pertes et les dommages causés par ces événements, c’est-à-dire les aléas politiques survenant indépendamment de la volonté de l’investisseur.

Comment souscrire une assurance risques politiques ?

S’engager dans des opérations internationales peut être très risqué, surtout lorsqu’on investit dans un pays où le climat politique est instable (pays à risque). Pour assurer la protection de l’entreprise contre les différents événements, le mieux est de souscrire une assurance spécialement dédiée aux risques politiques. Il convient pour cela de trouver la meilleure compagnie d’assurance. Trouver un contrat d’assurance adapté à ses besoins et à ses attentes n’est pourtant pas une chose facile. Encore faut-il faire une comparaison des différents assureurs, des formules qu’ils offrent ainsi que des avantages proposés. Pour trouver des offres au meilleur prix du marché, le mieux est de recourir à un courtier professionnel.

Le courtier en assurance propose des solutions de couverture optimales aux entrepreneurs qui souhaitent investir à l’étranger. Quel que soit le budget et les attentes du client, il saura trouver le contrat d’assurance qui convient le mieux à ses besoins. Il va pour cela cerner les demandes de l’investisseur et lui proposer un large choix de compagnies d’assurance susceptibles de lui satisfaire. Le courtier en assurance joue donc un rôle d’intermédiaire entre l’assuré et l’assureur. En qualité de conseiller, il accompagne le client dans le choix de l’assurance qui sécurisera le mieux son activité. Pour souscrire une assurance risques politiques, il est vivement conseillé de passer par ses services.

anna

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *