Un bon citoyen doit régulièrement honorer ses obligations en matière d’impôt. La loi prévoit différents moyens pour effectuer les paiements. Les dispositions fiscales de 2019 ont supprimé les tiers provisionnels ainsi que la mensualisation, sauf pour les revenus fonciers et les revenus des indépendants. Découvrez les différents modes de règlement de vos impôts.

La mensualisation des impôts

Le paiement intervient sous forme de 10 prélèvements couvrant les mois de janvier à octobre. Le règlement s’effectue généralement vers le 15 de chaque mois. Ce mode vous évite de solder l’impôt dû en un seul bloc.

Le paiement par tiers provisionnels

Le règlement de l’impôt dû s’opère en trois fois. Le premier intervient le 15 février. Le second a lieu le 15 mai. Enfin, le troisième se réalise le 15 septembre. Le reste à payer doit être soldé en octobre.

Le paiement en ligne

La procédure reste assez simple. Vous vous rendez sur le site internet impots.gouv.fr. Vous accédez à votre interface personnelle pour effectuer le règlement. Le prélèvement n’intervient sur votre compte bancaire qu’après un délai de 10 jours. De plus, le paiement en ligne donne la possibilité de modifier le montant de l’impôt dû. Vous pouvez donc recourir à diverses astuces pour réduire vos impôts. À l’issue de l’opération, vous recevez dans votre boîte mail une attestation d’ordre de paiement.

Le prélèvement à l’échéance

Ce mode de paiement exige un consentement préalable. À l’instar du règlement en ligne, le retrait effectif de l’argent de votre compte intervient 10 jours après la date limite de paiement.

Le paiement par TIP

Pour régler vos impôts, vous pouvez autoriser le prélèvement bancaire sur la base du RIB inscrit sur le TIP. Dans ce cas, vous n’avez plus besoin de délivrer un chèque. Vous mentionnez simplement votre RIB sur le TIP. Ensuite, vous le datez et le paraphez avant de le transmettre au fisc dans une enveloppe. N’oubliez pas de recourir à des conseils en défiscalisation lors de la déclaration de vos impôts. Diverses astuces permettent de les revoir à la baisse.

Le paiement par chèque

Vous pouvez opter pour le règlement par chèque. Dans ce cas, le montant dû ne doit pas atteindre 1000 €. Vous devez libeller ledit chèque à l’ordre du Trésor public. Ensuite, vous déposez le chèque et le TIP non rempli dans une enveloppe. Puis, vous transmettez le tout au fisc. Le service des impôts encaisse le chèque dès sa réception.

Le paiement en espèces

La dernière possibilité consiste à se rendre dans le centre des finances de votre localité pour régler votre impôt en espèces. La loi prévoit que le montant payable en liquide ne doit pas excéder 300 €. À l’issue de l’opération, vous obtenez un reçu.