Un grand nombre d’investisseurs estiment qu’il faut alors acheter de l’or en période de troubles. Surtout que l’or est actuellement bon marché, après la forte baisse des cours de 2013. Suite aux attentats de Paris, pourrions-nous parler de  temps troublés ? Est-ce alors le bon moment pour acheter quelques lingots ? L’or vas-t-il de nouveau grimper ?

Selon le blog gold.blog50.com« acheter de l’or correspond à un investissement sur le long terme » et souligne que « l’or réagit surtout à la politique monétaire de la FED »en rappelant que « sur le long terme, le volume de la dette souveraine est aussi dangereux pour notre stabilité monétaire.Nous avons une épée de Damoclès sur nos têtes ! »

L’or : actuellement à la baisse

Les investisseurs outre atlantiques attendent une hausse des taux d’intérêt. L’or, qui ne rapporte pas d’intérêt, perd de son attrait, puisque lui est préféré d’autres actifs. D’autre part, le risque d’inflation est proche de 0. Nous n’avons pas d’inflation ni en Europe, ni aux États-Unis. Enfin, le marché des matières premières est en crise, avec une forte baisse du pétrole, ce qui a contraint de nombreux pays producteurs, comme le Venezuela, à vendre une partie de leurs réserves d’or pour pourvoir faire face aux paiements en devises, puisque la majorité des bien importes sont libellés en dollar.

Mais les européens qui ont acheté de l’or en 2015 n’ont pas perdu pour autant de l’argent, le prix de l’or en Euro est monté de 3%, en raison de la baisse de valeur de l’euro face au dollar.

La fiscalité de l’or

Deux régimes fiscaux sont possibles : la forfaitaire et le régime des plus-values réelles.
La taxe forfaitaire est de 10,5% sur le total de la vente.

Le régime des plus-values réelles est 34,5 % sur la plus-value avec un abattement de 5% par an à partir de la 3ème année de détention.