L’investissement immobilier pour les non-résidents et les expatriés

L’investissement immobilier pour les non-résidents et les expatriés

Les investissements immobiliers réalisés en France par les non-résidents et les expatriés sont de plus en plus nombreux. Si vous êtes un expatrié français et que vous avez l’intention d’investir en France depuis l’étranger, sachez que cela passe par différentes étapes. Découvrez comment vous y prendre pour la réalisation de votre projet.

Investissement immobilier à partir d’un emprunt

Pour investir dans l’immobilier en France en tant que non-résident, vous pouvez passer par l’emprunt. Mais sachez que les banques accordent de l’importance aux dossiers en faisant un classement en partant d’un niveau de risque croissant. Le profil détaché est priorisé (l’expatrié est sous contrat Français). Viennent ensuite le contrat local employé d’une entreprise française (sous contrat étranger), le contrat local employé d’une entreprise étrangère et le profil d’entrepreneur. Comprenez donc que si vous demandez un prêt immobilier alors que vous êtes un non-résident entrepreneur, la réponse risque de ne pas être positive.

Concernant l’étude de votre dossier de demande de prêt visant à faire un investissement immobilier pour expatrié, divers points seront analysés. Le but est d’étudier votre situation réelle en tant que non-résident. La banque se penchera notamment sur votre salaire et l’épargne que vous pouvez domicilier en France. Elle s’intéressera aussi à votre situation familiale et professionnelle. Après l’étude de votre dossier, l’établissement décidera de vous accorder ou non le financement.

Trouver un bien : une étape importante

Si la banque accepte de vous faire un prêt immobilier, il va falloir trouver un bien pour réaliser votre investissement. C’est une étape cruciale et aussi difficile à gérer à distance. Si vous êtes un non-résident, en investissant dans l’immobilier en France depuis l’étranger, cela voudrait dire que vous devrez vous renseigner à distance sur un marché. Dans cet exercice, vous ferez bien de vous intéresser particulièrement aux spécificités des quartiers, à leur potentiel et à la valeur d’un bien par rapport à d’autres logements similaires. Vous pouvez réaliser vos recherches à partir d’une agence, en vous rendant sur des sites de particulier à particulier ou via un réseau capable de proposer des biens à la vente.

Aussi, accordez de l’importance aux détails physiques du bien, comme le sol, la toiture, l’électricité et l’arrivée d’eau. Il est aussi bon de vous pencher sur les éléments financiers, tels que la taxe foncière, les charges et les derniers PV des AG. La prise en compte de ces points garantit la qualité de l’investissement.

Les démarches administratives à entreprendre

Après avoir trouvé un bien pour investir dans l’immobilier en France en tant qu’expatrié, vous devez entreprendre les démarches administratives. Celles-ci s’imposent avant de procéder à l’achat du logement. Ces démarches concernent principalement la signature du compromis de vente, l’organisation du financement et la signature de l’acte authentique de vente dès le déblocage du financement. Sachez que dans un projet immobilier pour expatrié, il faut 3 ou 4 mois entre la date de signature du compromis et celle relative à l’acte authentique de vente, c’est-à-dire le jour où vous devenez propriétaire de votre bien immobilier. En France, c’est le temps que les établissements bancaires mettent pour le montage d’un dossier de prêt et faire l’appel des fonds.

Mise en location du bien

Il ne vous reste plus qu’à trouver un locataire pour le bien immobilier acquis. Le plus souvent, les expatriés se rabattent sur des logements meublés et les mettent en location pour une durée moyenne ou longue. Le statut LMNP est assez souple sur le plan fiscal et est particulièrement apprécié par les non-résidents. Investir dans l’immobilier quand on est non-résident est très souvent un projet long. Il s’étend généralement sur 6 et 7 mois. C’est le temps qui est mis entre le début de la recherche et la signature de l’acte authentique. Le recours à un expert est recommandé pour réaliser au mieux cet investissement.

admin