Habituellement, les personnes qui ont des prêts dénoncés en tant que crédits contentieux auprès de la Banque Nationale ont du mal à souscrire de nouveaux crédits. Se trouver dans une situation de surendettement s’avère alors difficile pour les consommateurs qui ont déjà des difficultés financières. Heureusement qu’il existe des courtiers ayant pour mission d’apporter une solution aux personnes en contentieux et interdits bancaires, afin qu’elles puissent à nouveau accéder à un prêt, auprès des établissements financiers spécialisés dans le regroupement et le refinancement des crédits en contentieux.

Comment procède les courtiers ?

crédit contentieuxLes courtiers sont des professionnels qui apportent des aides à des consommateurs en difficulté. Ils apportent des appuis pour le règlement des situations de surendettement et de crédits contentieux. Pour ce faire, ils contactent les établissements financiers et effectuent les différentes négociations à la place des demandeurs de crédits. Mais ce n’est pas tout, ils informent aussi ces derniers concernant les différents recours légaux possibles. Ils prennent également en charge l’étude de la capacité de chaque emprunteur à emprunter.

Quelle est la condition minimum obligatoire ?

Si une personne a déjà un crédit contentieux, il doit obtenir une garantie immobilière pour que le courtier puisse négocier pour lui un autre crédit ou le rachat de ses crédits. En effet, tous les établissements financiers belges sont disposés à traiter les demandes de prêts faites par des personnes en contentieux en réclamant, au moins une caution immobilière suffisante afin d’octroyer un nouvel emprunt à celles-ci.

Alors, le spécialiste du crédit contentieux peut alors aider ceux qui sont propriétaires ou qui disposent d’une garantie immobilière. Ils analysent leurs situations de surendettement et déterminent avec eux le montant du nouvel emprunt nécessaire au remboursement de leurs crédits en contentieux, de leurs autres créances ainsi que les sommes suffisantes pour réaliser leurs nouveaux projets s’ils en possèdent.