Si un emprunteur a de nombreux crédits en cours et qu’il a des difficultés à les rembourser chaque mois, c’est une solution intéressante. S’il procède au rachat de crédit, la banque ou l’organisme de prêt qu’il sollicite va solder tous ses prêts dans tous les établissements bancaires auprès desquels il les a souscrits. Ensuite, la banque ou l’organisme de prêt créera un prêt unique, qui regroupera toutes les sommes dues.

Comme avantage, l’emprunteur n’aura plus qu’un seul interlocuteur pour tous ses prêts et la durée du crédit est rallongée. Aussi, le montant des mensualités diminuera même si le taux d’intérêts est plus élevé.

Le rachat de crédit, une solution à adopter en toute connaissance de cause

Le rachat de crédit est une solution qui n’est pas à adopter à la légère. L’emprunteur peut avoir recours à des solutions plus simples telles que la vente d’un des objets pour lesquels l’emprunteur a demandé le prêt, afin d’assurer le remboursement par anticipation. En effet, le problème de rachats de crédits sans justificatifs est inhérent à son coût. Aussi, l’emprunteur a déjà payé les intérêts sur les différents prêts et il aura à payer un crédit unique qui lui sera accordé. Il faut aussi prévoir de payer une nouvelle fois des frais de dossier, car le contrat de rachat de crédit est un nouveau contrat de prêt.

Le rachat de crédit sans justificatif d’utilisation

Dans la pratique, le rachat de crédit n’est point facile à obtenir si l’emprunteur n’a pas de justificatif. Par justificatif, il peut s’agir de justificatif de revenu ou de justificatif d’utilisation des fonds octroyés. Effectivement, cette opération est très délicate et la banque ou l’organisme prêteur a besoin de garanties sur la stabilité financière de l’emprunteur. Même s’il peut être possible d’obtenir un rachat de crédit sans justificatif d’utilisation, les cas sont très rares. Cependant, il existe des prêts sans justificatifs, si le cas du rachat de crédit est un autre cas délicat. Cette solution se décline au dernier recours opté par des personnes en difficulté financière. Ainsi, il serait préférable d’obtenir un justificatif d’achat, même si la banque est prête à accorder un crédit non affecté. En justifiant l’usage des fonds mis à sa disposition, l’emprunteur peut obtenir un taux bien plus bas que dans le cadre d’un prêt non affecté.

Le prêt entre particuliers, comme alternative

Afin de réaliser un rachat de crédit sans banque, la solution la plus évidente est le prêt entre particuliers. Même si cette opération peut sembler simple d’apparence, elle est soumise aux mêmes obligations que le crédit qui engage à une banque. Le prêt entre particuliers est une solution rattachée à la finance participative (« crowdfunding » en anglais, crowdfunding littéralement « financement par la foule »). Cette forme de prêt permet à des particuliers de financer ses projets, tout en oubliant l’option « intermédiaire bancaire ». Quelle que soit la forme de prêt contractée, un prêt reste un engagement qu’il faut rembourser selon les termes du contrat, pour constituer une charge récurrente, jusqu’à ce qu’il soit remboursé intégralement.