Les défaillances du département financier sont un réel danger pour la survie d’une entreprise. Lorsque des problèmes récurrents touchent ce service, les dirigeants n’hésitent pas à apporter des changements majeurs à l’organisation des ressources. Malheureusement, leurs stratégies portent rarement leurs fruits. D’où l’intérêt de solliciter un DAF à temps partagé. Celui-ci établira un plan de restructuration efficace et encadrera l’équipe pour aider la structure à faire face aux moments difficiles.

Aperçu sur les difficultés les plus souvent rencontrées par le département financier

Comme n’importe quel département, les problèmes rencontrés sont souvent liés à un manque de compétences ou d’expériences. N’ayant pas les aptitudes nécessaires à l’analyse des états financiers, les responsables ne parviennent pas à planifier ou à anticiper les mouvements de fonds. Ces défaillances entraineront irrémédiablement des défauts de paiement qui nuiront au cycle d’approvisionnement de l’enseigne. La situation sera encore plus problématique lorsque l’établissement n’est plus en mesure de rembourser ses emprunts. L’endettement associé à des conflits avec sa banque peut être fatal pour une structure. Dans le pire des cas, il faut s’attendre à un redressement judiciaire ou à une mise en liquidation.

Des soucis mineurs comme des erreurs de transcription des livres comptables surviennent également. Lorsque les dirigeants constatent ces erreurs, ils soupçonnent tout de suite des tentatives de détournement. Pourtant, ces incohérences résultent souvent d’une mauvaise organisation. Les documents financiers passent entre de nombreuses mains. Ce qui favorise les erreurs de saisie.

Solliciter un DAF à temps partagé : une solution pour optimiser le fonctionnement du département financier

Réorganiser le département financier n’est pas aussi simple qu’on le pense. D’ailleurs, les dirigeants parviennent rarement à identifier les causes de ces défaillances. Dans ce contexte, il est alors crucial de recruter une ressource externe apte à diriger ce département. Pour cela, de nombreux chefs d’entreprise français décident de faire appel à un cabinet de directeurs financiers en temps partagé, à l’exemple de DSM Gestion. Ces structures rassemblent des DAF habitués à piloter une restructuration. L’agent mis à disposition loue ses services à plusieurs sociétés. Par conséquent, sa rémunération reste à la portée des PME et des enseignes affaiblies par une crise.

Après son intégration, l’intervenant aura pour mission de diagnostiquer les difficultés. Il se penchera sur plusieurs aspects des pratiques de l’établissement en matière de gestion financière. Ceci étant fait, ce spécialiste élaborera une stratégie efficace pour pallier les défaillances constatées. Les solutions s’appuient généralement sur la réorganisation des ressources, le transfert de compétences et l’utilisation de nouveaux outils. Ce dernier point sera notamment essentiel pour optimiser les tableaux de bord et pour analyser plus efficacement les données financières. Au terme de son intervention, le département retrouvera son autonomie. Ce qui incitera les collaborateurs à relever de nouveaux défis pour mieux gérer la trésorerie.