L’auto-entreprenariat est une réponse aux carences des offres d’emploi. Et l’État encourage vivement ce genre d’activités en mettant en place un régime juridique et fiscal très avantageux. Toutefois, pour en bénéficier, les entrepreneurs sont soumis à quelques obligations telles que la tenue d’une comptabilité.

L’obligation de tenir une comptabilité régulière

Les auto-entrepreneurs ne disposent que de très peu de ressources comparées aux sociétés. Ils n’ont pas la possibilité de confier certaines tâches à des collaborateurs. Pourtant, ils doivent quotidiennement consigner tous les mouvements d’argent. La plupart  des personnes qui exercent une profession libérale n’ont que très peu de temps à consacrer à la tenue de la comptabilité.

Toutefois, l’enregistrement des recettes et des dépenses est primordial pour le bon développement de toute activité. De plus, il s’agit d’une obligation légale qu’il ne faut surtout pas négliger.

Selon les activités de l’auto-entrepreneur, il est affilié au régime micro BIC ou micro BNC. Ainsi, ils profitent de nombreux allégements en matière de comptabilité.

À titre d’exemple, les travailleurs indépendants ne sont pas obligés de présenter des comptes annuels. Il leur suffit de détenir  un simple registre qui retrace les transactions effectuées. En matière de déclaration fiscale, il sera uniquement  de mise de déclarer ses recettes.

Toutefois, la tenue de la comptabilité reste tout de même une tâche chronophage et complexe. Il existe cependant une solution pour devenir plus autonome.

Utiliser un logiciel pour se faciliter la tenue de la comptabilité

Pour faciliter la gestion de la compatibilité, il suffit de se procurer l’outil adéquat. Bien sûr le premier réflexe consistera à se tourner vers les logiciels classiques tels que le pack Office de Windows. Cependant, ces outils ne simplifient pas forcément la tâche. Il est préférable d’opter pour un logiciel de comptabilité auto entrepreneur.

Ce type d’utilitaires réunit de nombreuses fonctionnalités utiles pour la gestion des factures et la tenue de compte. L’utilisateur disposera d’une interface ergonomique favorisant une prise en main intuitive. Grâce à une administration aisée, les travailleurs indépendants parviendront à gagner du temps à chaque utilisation. La production de certains états financiers sera automatisée, ce qui évite à chacun de commettre des erreurs.

Afin d’obtenir un outil répondant à ses besoins, les intéressés peuvent s’adresser à un éditeur qualifié. Les logiciels proposés sont multiplateformes. Ainsi, on peut s’en servir grâce à un ordinateur ou à un Smartphone. Un système Cloud va garder les données à l’abri des pirates informatiques. Des mises à jour sont déployées régulièrement pour combler d’éventuelles failles de sécurité.