Lorsqu’il s’agit de besoin de fonds disponibles rapidement pour un projet quelconque ou tout simplement avoir une réserve d’argent destiné aux urgences, le prêt renouvelable peut être une bonne option. Cela nécessite cependant une préparation qu’il ne faut pas négliger, afin d’éviter de se tromper dans les calculs.

Comprendre le crédit renouvelable sans justificatif

Le crédit renouvelable sans justificatif est un compte-crédit mis à disposition de l’emprunteur pour lui permettre de financer un achat ou anticiper les imprévus. Il peut alors y puiser de l’argent à chaque fois que cela lui est nécessaire.

Avec un fonds accordé variant entre 500 et 6000 euros, le prêt peut être remboursé en un délai ne dépassant pas 60 mois. Par ailleurs, ce type de contrat engage l’emprunteur pendant une année, mais le crédit peut être renouvelé chaque année.

Una carte de crédit est affectée à ce compte. Cela permet de retirer de la liquidité auprès d’un distributeur ou de payer un achat. Le plus intéressant est que les frais de crédits ne sont appliqués qu’au moment où la réserve est entamée, et seul le montant prélevé en fait l’objet.

Les intérêts et taux du crédit

Selon l’obligation de la loi sur la consommation, un crédit renouvelable sans justificatif est soumis à un taux de crédit de banque. Comme ce type de crédit entre dans la catégorie des prêts à la consommation, même le crédit en ligne est sujet à cette loi.

L’on peut choisir de contracter un prêt avec un taux variable. Avec cela, le prêt contient des risques, car les taux régressent ou progressent au gré du marché. Si cela permet quelquefois de minimiser la mensualité quand le taux baisse, une hausse du taux va la maximiser de la même manière.

Pour un emprunteur qui veut miser sur la stabilité, c’est le taux fixe qui lui convient. Comme le taux est invariable, la gestion de l’emprunt peut être facilitée. Cela peut éviter le surendettement, d’autant plus que le montant des taux peut varier de 7 à 21 %.

Cas et démarches

Ce type de crédit sans justificatif peut être contracté afin d’éviter le découvert, en cas de difficulté provisoire. Il permet également de constituer une rallonge pour les dépenses du ménage en cas de besoin pour garder un certain standard de vie.

Lorsqu’une personne souscrit à ce type de prêt, il doit fournir les documents classiques requis pour un prêt classique : fiche de paie, pièce d’identité, domiciliation, etc. la différence avec les autres prêts est le fait de ne pas avoir à justifier des dépenses effectuées.

Il est important de noter qu’en cours de prêt, un remboursement effectué donne lieu à la reconstitution de la totalité du montant du crédit. Il faut alors se préparer à maîtriser au mieux ses dépenses pour éviter de tomber dans un piège.

Bien choisir son crédit renouvelable

Bien entendu, comme tous les types de crédit, il est possible de procéder à une simulation du prêt avant de souscrire une offre. Cela permet de bien cerner les offres disponibles et par la même occasion, ajuster le capital à sa capacité de remboursement.

Avant de souscrire, prévoyez l’éventualité d’une révision des taux de crédit quand le crédit est renouvelé. Vous pouvez évidemment refuser cette révision, mais cela va mettre fin au crédit renouvelable et donne lieu à un simple prêt amortissable aux traits du mois précédent.

Attention ! La souscription à un tel prêt a déjà occasionné une situation de surendettement à cause du confort que cela procure. La réussite d’un crédit renouvelable sans justificatif réside pourtant dans la gestion des dépenses : toujours en prenant en compte la capacité de remboursement.