En général, la souscription à un emprunt hypothécaire auprès des organismes de crédit est conditionnée par la présentation d’un apport personnel de la part de l’emprunteur. Cette somme couvre principalement tous les frais annexes liés à sa demande de crédit. Il est cependant possible pour les particuliers de bénéficier d’un crédit hypothécaire sans justifier un apport. Vous trouverez diverses astuces dans cet article.

Comment se constituer un dossier de demande de prêt solide ?

L’utilité première de l’apport exigé pour certains prêts est de rassurer les établissements prêteurs sur votre solvabilité. Ainsi, il est important qu’en l’absence de cette assurance, vous soyez en mesure de présenter des moyens rassurant votre banquier sur votre capacité d’emprunt. Pour cela, vous devez justifier d’une stabilité professionnelle et financière. Vous ne devez pas accumuler les découverts. Vous devez emprunter tout en tenant compte de votre capacité d’endettement. Vous devez aussi disposer d’un compte épargne pour renforcer votre profil de bon gestionnaire. Pour finir, veillez à surveiller les éléments composant votre dossier.

Montrez que vous avez une situation professionnelle stable

Tous les organismes de crédit voient d’un mauvais œil l’instabilité de l’emprunteur, et ce surtout sur le plan professionnel. Pour pouvoir se porter candidat à une demande de prêt, le particulier doit justifier d’un contrat de travail à durée indéterminée. Ajouté à cela, il doit jouir d’une ancienneté dans l’entreprise où il travaille. En d’autres termes, même si vous exercez une bonne profession, mais ne remplissez pas ces deux conditions, l’accès au prêt hypothécaire 125 ne vous sera pas garanti. Concernant, les artisans et les professions libérales, ils doivent présenter un bilan de ces deux dernières années au moins.

La capacité d’endettement : de quoi s’agit-il ?

La capacité d’endettement d’un emprunteur est évaluée suivant une base,  la règle des  » 33% ». Ainsi, la somme empruntée ne doit pas excéder le tiers des revenus nets de l’emprunteur. Dans la pratique, le taux varie suivant l’établissement prêteur. Auparavant, les organismes de crédit se montraient plutôt souples sur son application. Ce principe est aujourd’hui appliqué de manière stricte, et ce, quel que soit le montant des revenus de l’emprunteur. Le but est de préserver sa qualité de vie. Par conséquent, si vous souhaitez que votre demande de crédit soit acceptée, fixez votre emprunt à un montant supportable par vos charges.

Comment mettre en avant sa capacité d’épargne ?

Elle prouve à votre banquier que vous êtes une personne responsable et un bon gestionnaire. Vous lui assurez que vous serez à même de payer vos mensualités. Cela signifie également que vous êtes être en mesure de continuer à mettre de l’argent de côté tout en remboursant votre emprunt. Pour faire simple, améliorez vos qualités de gestionnaire avant de déposer votre dossier. Augmentez vos chances en démontrant au professionnel de la banque que votre prêt n’affectera pas votre capacité à épargner.

Veillez à inclure tous les éléments requis dans votre dossier

Pour montrer que vous êtes une sérieuse, prêtez attention au contenu de votre dossier. Il est capital que tous les documents utiles à la demande de prêt soient bien fournis à votre banquier. Un dossier complet ou un élément envoyé un par un au cours des échanges reflète  un manque de sérieux de votre part.