L’investissement locatif constitue aujourd’hui l’un des meilleurs moyens pour compléter ses revenus et se constituer un patrimoine pérenne. Mais l’imposition à laquelle il est soumis fait que certaines personnes hésitent à s’aventurer. Pour cela, plusieurs dispositifs de défiscalisation ont été mis en place pour permettre aux personnes de mieux profiter de leur investissement. La plus intéressante de ces aides fiscales est le dispositif Pinel. Très utilisé, il permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. D’ailleurs, il vient d’être prolongé jusqu’en 2021. Vous voulez profiter de ce dispositif, mais vous ne savez pas comment effectuer le calcul de la réduction d’impôt en loi Pinel ? Suivez ce guide.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la défiscalisation Pinel?

Le dispositif Pinel permet la déduction d’une partie de l’investissement locatif de votre impôt sur le revenu. Afin de jouir des avantages du dispositif de défiscalisation immobilière Pinel, il est important de respecter des conditions spécifiques à la loi Pinel. Ces conditions sont relatives à plusieurs points. Ainsi, les types de logements qui vous donnent accès à l’imposition de la loi Pinel sont :

  • un bien acheté neuf;
  • un logement vendu en l’état futur d’achèvement (Véfa);
  • un logement que vous faites construire;
  • un logement ancien en rénovation pour être transformé en logement de location neuf.

Précisons également qu’il doit s’agir d’une location nue (non meublé). Vous aussi devez acheter un bien dans une zone éligible Pinel (Zone A Bis, Zone A, Zone B1, la Zone B2).

En outre, les loyers sont plafonnés et la location de votre logement doit être faite à des locataires dont les revenus ne dépassent pas un certain niveau.

Le calcul de la réduction d’impôt Pinel

Le calcul de la défiscalisation Pinel varie en fonction de la durée d’engagement à la mise en location du bien immobilier. À ce titre, le dispositif prévoit trois durées possibles :

  • 6 ans : si vous choisissez un engagement de 6 ans de location, vous obtenez une réduction d’impôt équivalente à 12 % de votre investissement (plafonné à 300000 € et à 5500 € par m2).
  • 9 ans : un engagement de 9 ans vous offre une réduction de 18 %.
  • 12 ans : un engagement de 12 ans vous permet d’avoir une réduction de 21 %.

Le prix de revient : la base du calcul de réduction Pinel

Le calcul de la réduction Pinel est réalisé sur le prix de revient global. En fiscalité, on appelle «prix de revient» la base servant au calcul de la réduction. Il varie en fonction du type de logement Pinel que vous avez acquis.

Le prix de revient des logements neufs ou des logements en VEFA est constitué du prix d’acquisition et des frais annexes (honoraires de notaire, commissions diverses, TVA, droits d’enregistrement, taxe de publicité foncière). En ce qui concerne les logements acquis inachevés, le prix de revient équivaut au prix de revient des logements neufs auxquels viennent s’ajouter le prix des travaux d’achèvement de la construction et celui des travaux d’aménagement intérieur. Si c’est un logement que vous-même vous construisez, le prix de revient est le prix d’acquisition du terrain avec le coût de la construction et des équipements initiaux (sanitaire, chauffage…). S’il s’agit d’une vieille construction que vous voulez transformer en logement de location neuf, le prix de revient prendra en compte le prix d’acquisition, les frais annexes et le coût des travaux de transformation ou de réhabilitation.
Toutefois, vous n’êtes pas obligé de vous tracasser pour calculer votre réduction d’impôt Pinel. Il est possible aujourd’hui de 
faire des simulations de rentabilité Pinel.

Pourquoi utiliser le simulateur de réduction d’impôt Pinel?

Le simulateur de réduction d’impôt Pinel est très pratique. Le calcul de réduction est rapide. Vous obtiendrez le résultat juste après avoir renseigné les informations dans les cases. Mais le gros avantage lié à la simulation Pinel est la maximisation de votre rentabilité. Elle vous donne la possibilité de modifier comme bon vous semble les différents champs de recherche, afin d’avoir une réduction d’impôt optimale.

Bon à savoir : la réduction d’impôt Pinel est applicable au montant de l’impôt sur le revenu dû, et non pas au revenu imposable. Aussi, si la réduction annuelle est supérieure au montant de l’impôt dû, vous ne serez plus en mesure de récupérer l’excédent l’année suivante.