Si les produits et les services sont quasiment les mêmes chez une banque traditionnelle et une banque en ligne, la banque en ligne se démarque grâce à ses tarifs très attractifs. En effet, au niveau des frais bancaires et des tarifs, les banques en ligne gratuites sont plus avantageuses.

Si la plupart des services sont gratuits, ceux qui sont payants restent néanmoins à des tarifs nettement moins élevés que ceux affichés par les banques de réseau.
Ainsi, l’ouverture et la tenue de compte sont généralement gratuits, tandis que la carte bancaire et les différentes opérations bancaires courantes, telles que les virements ou les prélèvements sont proposés à des tarifs moindres, voire gratuitement chez certains établissements.

Banque en ligne : pratique rapide et efficace

Les clients sont souvent sceptiques quant à l’impact de la gratuité sur la qualité de service des banques en ligne. Le tarif bas appliqué s’explique notamment par l’absence d’agences en réseau, qui requiert plus de dépenses de roulement, notamment en personnels, en locaux etc.

L’avantage avec les banques en ligne, c’est aussi au niveau des transactions financières qui sont simples et rapides. Les interfaces sont particulièrement étudiées pour offrir une parfaite ergonomie et une facilité de navigation. Si au départ l’accès au compte et aux différentes opérations se faisaient exclusivement sur un ordinateur, la gestion du compte est désormais possible depuis un téléphone portable ou une tablette. En outre, le client a une meilleure visibilité sur l’état de son compte et des opérations effectuées.

Par ailleurs, les horaires sont flexibles et les opérations immédiates sinon d’une rapidité incomparable à celles d’une banque classique. Certaines opérations, comme la consultation de compte, le virement, le transfert ou les ordres boursiers, peuvent être réalisées par le client même, et ce à n’importe quel moment, contrairement aux établissements en réseau qui ne sont opérationnels que durant les heures de bureau et pendant les jours ouvrables. Il suffit de se connecter sur son espace client et de suivre les indications, qui sont à la fois claires, précises et complètes.

Banque en ligne : une relation clientèle performante et améliorée

Les banques exclusivement en ligne n’ont certes pas de contact humain direct avec le client, mais la relation clientèle reste cependant présente et des plus performantes. Et si la manipulation de l’interface et la gestion du compte se fait sans nécessairement requérir l’aide d’un conseiller client, il est néanmoins possible de joindre le service client sur une plage horaire étendue, allant de 8h à 22h.

Le client n’est donc plus obligé de se déplacer et de patienter une longue file d’attente pour avoir des informations ou obtenir un service ou un produit.

De nombreux outils sont mis en place pour faciliter le dialogue avec le client, notamment le téléphone, la boite mail, les réseaux sociaux et le chat direct. Et grâce à la mise en place du système de visioconférence, les échanges avec le client ont été nettement améliorés pour certaines banque en ligne. Durant les heures où le chat en ligne et le téléphone ne sont pas opérationnels, il suffit d’envoyer un mail et d’attendre une réponse. Très réactif, le service client répond aux courriels le plus rapidement possible.

Banque en ligne : plus qu’une simple banque

Aujourd’hui, les banques dématérialisées n’ont plus rien à envier à leurs consœurs traditionnelles. L’épargne et l’assurance font désormais partie des produits proposés par les établissements bancaires en ligne.

Proposés à des tarifs toujours plus compétitifs et des taux d’intérêts plus qu’intéressants, l’épargne en ligne compte de plus en plus d’adeptes. Et le plus souvent, un bonus de bienvenue vient s’ajouter au compte du client nouvellement arrivé.

L’assurance-vie en ligne est également le tout dernier produit proposé par les banques en ligne. Pour convaincre les clients de souscrire à ce genre de contrat, les banques proposent des rendements plus intéressants et des conditions plus avantageuses, notamment en ce qui concerne les conditions de versement et les frais de gestion.