Assurance du PTZ : obligation ou option ?

Assurance du PTZ : obligation ou option ?

Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est un crédit immobilier accordé aux ménages à revenus modestes, leur permettant de devenir propriétaire de leur propre logement. À l’instar des différents prêts immobiliers classiques, il doit être couvert par une assurance emprunteur.

PTZ, qu’en est-il précisément ?

Vous souhaitez devenir propriétaire de votre propre logement actuel, ou vous envisagez d’acheter une nouvelle maison, alors que vous ne disposez pas des moyens de le faire ? Vous avez droit à un prêt à Taux Zéro (PTZ).

Celui-ci, contrairement aux prêts classiques, est accordé par la banque sans intérêts, et sans frais de dossier pour l’acquisition d’un logement neuf ou à rénover. L’emprunteur est seulement tenu de rembourser le capital.

Cependant, la banque devra prendre ses précautions et prévoir une défaillance de paiement des échéances de remboursement de la part de l’emprunteur. À cet effet, elle va exiger de ce dernier, une assurance du PTZ afin de couvrir tout manquement au remboursement.

L’assurance ptz intervient ainsi en cas de décès, de maladie ou d’accident susceptibles d’affecter l’emprunteur et de l’empêcher à honorer ses échéances mensuelles.

Conditions des prêts PTZ

Comme le PTZ est un prêt bancaire accordé par les établissements financiers ayant conclu un accord de convention avec l’État, c’est l’État qui prend en charge les intérêts bancaires. C’est dans cette optique qu’une étude de solvabilité et de conditions de vie de l’emprunteur et de son ménage est réalisée avant l’octroi du prêt.

Pour commencer, le PTZ est attribué à un ménage n’ayant pas été propriétaire de son logement depuis les 2 dernières années précédant la demande d’acquisition. Toutefois, cette condition n’est pas considérée si l’emprunteur se trouve dans l’incapacité de travailler ou de se constituer un revenu régulier. Il en est ainsi du cas des personnes à mobilité réduite ou handicapées.

De même, les conditions de prêt reposent aussi sur plusieurs critères, dont le caractère du logement, neuf ou à réhabiliter, les performances énergétiques pour un logement neuf et le montant des travaux à réaliser pour un ancien logement.

Les ressources du ménage, ainsi que le nombre d’occupants du logement régissent également les conditions de prêt ainsi que le montant de celui-ci.

Les garanties de l’assurance ptz

Vous avez le choix du contrat d’assurance de ptz auquel vous désirez souscrire. À ce titre, vous n’êtes pas obligé de le faire auprès de la banque qui vous a accordé le prêt. Vous pouvez le faire auprès d’une compagnie d’assurance externe.

À l’aide d’un comparatif, il vous sera possible de trouver un contrat sur-mesure qui répondra à votre profil et à vos besoins, à un prix plus concurrentiel. Une fois que vous avez souscrit une assurance externe à la banque, vous aurez toujours la possibilité de changer d’assurance même en cours du prêt.

À ce moment, vous pourrez recourir à un rachat de crédits de manière à regrouper tous vos autres prêts en un seul et unique prêt. Quoi qu’il en soit, vous disposerez alors de deux assurances dans la mesure où l’assurance ptz devra rester distincte de l’assurance des autres prêts classiques.

 

Quant aux garanties, l’assurance ptz couvre les risques de décès, de maladie, du taux de handicap et d’invalidité, d’accident ayant causé une perte totale et/ou irréversible d’autonomie.

Elle intervient surtout lorsque vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre prêt ptz. Une expertise sera alors réalisée par l’assureur pour constater votre incapacité à rembourser vos prêts. L’assurance couvre uniquement le solde de vos prêts ptz auprès de la banque ou de l’établissement prêteur. Vous ne pouvez donc prétendre à aucun autre dédommagement ou indemnisation.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *